Y a t-il une internationale de l'extrême droite? - Jean-Yves Camus

Peut-on parler d'une internationale de l'extrême droite? (La Grande table (2ème partie), France Culture, 03.12.2015 Intervenants : Jean-Yves Camus : chercheur associé à l'IRIS, directeur de l'Observatoire des Radicalités Politiques; Eric Fassin : sociologue, professeur à Paris-8 Vincennes - Saint-Denis, dans le département de science politique et le département d'études de genre qu'il co-dirige, membre de l'UMR créée au 1er janvier 2015 : Laboratoire d'études de genre et de sexualité (CNRS). « A trois jours des élections régionales en France, le Front national est donné gagnant, à en croire les enquêtes d'opinion, dans deux voire trois régions. Les attentats de Paris et de Saint-Denis semblent avoir fait remonter la côte de popularité du Président mais ils ont aussi fait le jeu de Marine Le Pen qui profitait déjà de la "crise migratoire". Un phénomène qui a semblé bénéficier aussi aux autres partis d'extrême droite en Europe, notamment aux Pays-Bas, en Autriche, en Suède. Ces partis ont-ils des points communs? Y a t-il une menace d'une internationale de l'extrême droite? » Source : http://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-2eme-partie/peut-parler-dune-internationale-de-lextreme-droite Multiculturalisme, Charte des valeurs québécoises, laïcité, Charlie Hebdo, islam tlmep bernard drainville racisme islamisation musulman tout le monde en parle, Djemila Benhabib, féminisme, Québec, marwan mohammed, michel onfray, Radio-Canada, jacques beauchemin, islamophobie, républicanisme, marc cassivi, Benoit Dutrizac, Mathieu Bock-coté, identité nationale, parti québécois, Pegida Québec, PQ, voile, raphael liogier, Abdellali Hajjat, sijepeuxdire 2, radio x, jean-rené milot, après charlie, Anne-Marie Dussault, marine le pen, vincent geisser, attentats paris, projet de loi 59, Pierre-Karl Péladeau, CNRS, Jean-Jacques Nantel, richard martineau, adil charkaoui, fabrice de pierrebourg, nabila ben youssef, islamophobe, fatima houda-pepin, TLMEP, famille pineault caron."

Retour