Histoire du Québec 5 - Les Guerres Franco-Iroquoises

Histoire du Québec 5 - Les Guerres Franco-Iroquoises Réalisé par Gilles Carle (1928-2009) En 1609 a lieu un affrontement sur les bords du lac Champlain. Les Algonquins remportent la victoire contre les Iroquois, grâce aux Français et à leurs fusils, inconnus des tribus indiennes. Samuel de Champlain est obligé de tuer deux iroquois au fusil. En 1641, le gouverneur de Montmagny bâtit un fort à l'embouchure du Richelieu, fleuve naissant au lac Champlain et coulant vers le Nord, reliant le Saint-Laurent et l'Hudson. Les déplacements des Iroquois deviennent plus difficiles. Les premières tensions ont commencé après le 17 mai 1642, jour ou une cinquantaine de colons français sous la direction de Paul Chomedey de Maisonneuve débarquent sur la pointe où était la place Royale occupée auparavant par Champlain et nomme le site Ville-Marie, en l'honneur de la Vierge Marie. Au delà de Montréal, les rapides de Lachine, censés mener à la Chine, constituaient une barrière naturelle. De 1646 à 1653, les Iroquois attaquent les Hurons, les Algonquins et leurs alliés français, font des prisonniers qu'ils torturent. Cette guerre, interromptue par une paix entre 1653 et 1660, des échanges de peaux reprennent entre Iroquois et Français. Mais en 1660, quelques centaines d'iroquois gagnent la bataille de Long Sault, sur la rivière des Outaouais contre un groupe de 17 français et 48 alliés Hurons. Les Iroquois exterminerons ensuite la Nation Huronne et ils détruirons l'Huronie."

Retour