Histoire du Québec 19 - La Crise Économique et les Métis

Histoire du Québec 19 - La Crise Économique et les Métis Réalisé par Gilles Carle (1928-2009) Le terme de Métis désignent les personnes descendant à la fois des Français et des Amérindiens. Louis Riel était un homme politique, chef du peuple Métis dans les Prairies et fondateur de la province du Manitoba qu'il déclara République Métis indépendante. Il a dirigé deux mouvements de résistance contre le gouvernement canadien dans le but de protéger les droits et la culture des Métis et des Amérindiens, alors que l'influence anglaise se faisait de plus en plus sentir dans les Territoires du Nord-Ouest. La première révolte est la rébellion de la rivière Rouge, de 1869 à 1870. Riel doit cependant s'exiler aux États-Unis en raison de l'exécution de Thomas Scott pendant ces événements. Malgré cet exil, il est largement considéré comme le « Père du Manitoba ». C'est là qu'il commence à souffrir de troubles, notamment d'illusions lui dictant qu'il était prophète de son peuple et le fondateur d'un nouveau monde. Cette conviction réapparaît plus tard dans sa vie, et influence très probablement son action. Louis Riel revient en 1884 dans l'actuelle Saskatchewan pour présenter les doléances du peuple Métis au gouvernement du Canada. Cette résistance dégénère en confrontation armée connue sous le nom de rébellion du Nord-Ouest. Celle-ci est écrasée et se conclut par l'arrestation, le procès puis la pendaison de Riel pour trahison. Jouissant d'un certain capital de sympathie au Québec, sa mort a des répercussions durables sur les relations entre le Québec francophone et le Canada anglophone."

Retour