Histoire du Québec 10 - La Guerre de Neuf Ans

Histoire du Québec 10 - La Guerre de Neuf Ans Réalisé par Gilles Carle (1928-2009) Se rattachant en Europe à la Guerre de la Ligue d'Augsbourg, (Anglais: King William's War) ce conflit a en Amérique des enjeux différents. En Amérique, les affrontements se produisent pour le contrôle de la pêche du Golfe Saint-Laurent et de la fourrure des Grands Lacs et de la Baie d'Hudson. En 1689, certaines colonies anglaises, principalement celle de New-York, incitent la Nation Iroquoise à attaquer la Nouvelle-France. En août, un fort groupe d'Iroquois se lancent à l'attaque du village de Lachine sur l'Île de Montréal et le ravagent complètement. En représailles, le gouverneur Frontenac envoie trois groupes composés d'Amérindiens alliés, de soldats et miliciens Français à l'assaut de trois villages de la Nouvelle-Angleterre. Ils détruisent Corlar, Salmon Falls et Casco pendant l'hiver 1690. Les Colonies anglaises tentent alors le grand coup. Elles lancent, la même année, deux attaques qui devaient être simultanées sur Québec et Montréal. L'amiral William Phips dirige une flotte qui s'empare d'abord de Port-Royal en Acadie mais il échoue devant Québec. Quant à Nicholson qui dirige l'attaque sur Montréal par le couloir du Lac Champlain, il doit rebrousser chemin, ses troupes étant décimées par la maladie. Le reste de cette guerre en Amérique est l'affaire de Pierre LeMoyne d'Iberville. Entre 1692 et 1696, il chasse les Anglais de l'Acadie en détruisant le fort Pemquid, il saccage les installations de pêche des Anglais à Terre Neuve et expulse à deux reprises les Anglais de la Baie d'Hudson. En 1697, le Traité de Ryswick, ne sert pas vraiment les intérêts de la Nouvelle-France. Comme en Europe, on revient plus ou moins à la situation d'avant la guerre, toutes les conquêtes d'Iberville sont en quelque sorte annulées. Cependant, la Nouvelle-France sort, elle aussi, intacte de ce conflit. Pierre Le Moyne d'Iberville surnommé le Cid Canadien était un navigateur, commerçant, militaire, corsaire et explorateur. Homme d'exploits, il est reconnu pour avoir lutté efficacement contre l'armée anglaise durant une grande partie de sa vie, détruisant plusieurs colonies ennemies, en plus d'avoir fondé des forts et exploré l'Amérique. Il est un des fondateurs de la colonie de la Louisiane, et des villes de Biloxi et de Mobile."

Retour