ÉCONOMIE

Proposer un site

La Banque de Québec : The Quebec Bank

La Banque de Québec : The Quebec Bank

Hé oui, la ville de Québec a déjà eu sa propre monnaie, the Quebec Bank. La banque a été constituée en société en 1822. Ses activités étaient confinées aux provinces de l'Ontario et du Québec, mais principalement au Québec. En 1916, à quelques années de son centenaire, la Quebec Bank a été absorbée par la Royal Bank of Canada, banque néo-écossaise qui possédait peu de succursales au Québec.
La plus grosse mine d'or au Canada se trouve au Québec

La plus grosse mine d'or au Canada se trouve au Québec

L'entreprise estime qu'elle pourra produire environ 600 000 onces d'or par année lors de la pleine capacité de production. La durée de vie du gisement est évaluée à au moins 15 ans.
La Banque du Canada et le système bancaire

La Banque du Canada et le système bancaire

Dans le milieu des années ’70, un changement de politique s’opéra qui redonna graduellement le contrôle et la création du crédit aux banques privées, un retour à la pratique de déléguer aveuglément avec absolue confiance aux financiers et banquiers.
Économie

Économie

L’économie (du grec ancien οἰκονομία / oikonomía : « administration d'un foyer ») est une activité humaine qui consiste en la production, la distribution, l'échange et la consommation de biens et de services. L’économie est le concept étudié par les sciences économiques, celles-ci prenant appui sur des théories économiques, et sur la gestion pour sa mise en pratique. Le terme d'« économie » (economics en anglais), au sens uniquement d'économie politique, a été popularisé par les économistes néoclassiques tel qu'Alfred Marshall. Le mot « économie » devient alors, de façon concise, synonyme de « science économique » et peut être considéré comme substitut de l'expression « économie politique »1,2. Cela correspond à l'influence notable des méthodes mathématiques utilisées dans le domaine des sciences naturelles 3. On parle également de l'économie lato sensu comme de la situation économique d'un pays ou d’une zone, c'est-à-dire de sa position conjoncturelle (par rapport aux cycles économiques) ou structurelle. Dans ce sens, l'économie est donc un quasi-synonyme à la fois de système et de régime. Enfin, de manière générale, en français, on parle d'économie comme synonyme de réduction de dépense ou d'épargne. L'économie peut en effet être le résultat d'une organisation interne plus efficiente : on parle alors d'économie interne. La baisse du coût moyen due à l'augmentation de la dimension de l'entreprise constitue une économie d'échelle ou économie de dimension. L'économie peut résulter d'un phénomène extérieur au pouvoir de décision de l'agent : on parle alors d'économie externe ou externalités qui peuvent être soit positives, si elles apportent un plus aux agents économiques, ou négatives, dans le cas contraire. L'économie au sens moderne du terme commence à s'imposer à partir des mercantilistes et développe à partir d'Adam Smith un important corpus analytique qui est généralement scindé en deux grandes branches : la microéconomie ou étude des comportements individuels et la macroéconomie qui émerge dans l'entre-deux-guerres, avec l'ouvrage majeur de John Maynard Keynes, intitulé Théorie générale de l'emploi, de l'intérêt et de la monnaie 4,5,6. De nos jours, l'économie applique ce corpus à l'analyse et à la gestion de nombreuses organisations humaines (puissance publique, entreprises privées, coopératives, etc.) et de certains domaines : international, finance, développement des pays, environnement, marché du travail, culture, agriculture, etc.
L’économie est-elle une science exacte ?

L’économie est-elle une science exacte ?

Suite à la crise financière de 2008, certains, à l’image de Charles Ferguson (réalisateur d’Inside Job en 2010), ont accusé les modèles mathématiques utilisés dans le monde de la finance, et les outils statistiques des agences de notation, de faire partie des principales causes de l’effondrement économique global.
L'économie est-elle une science exacte ?

L'économie est-elle une science exacte ?

L'économie est la plus mathématisée des sciences humaines... mais ses prédictions sont loin d'être toujours vérifiées et ses spécialistes rarement d'accord entre eux. Une fatalité ? En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/08/04/2013/LesEchos/21412-052-ECH_l-economie-est-elle-une-science-exacte--.htm#E0H2OTfvjFctF7er.99
L'Argent Dette de Paul Grignon

L'Argent Dette de Paul Grignon

Si tout ceci vous laisse perplexe, rassurez-vous, vous n'êtes pas le seul ou la seule. Très peu de gens comprennent ce système, même si nous sommes tous touchés.
L’Argent Dette de Paul Grignon

L’Argent Dette de Paul Grignon

La dette des gouvernements, des entreprises et des ménages a atteint des proportions astronomiques et enfle de plus en plus démesurément de jour en jour. D'ou vient tout cet argent ? Comment peut-il y avoir TANT d'argent à preter ? La réponse est... qu'il n'y en a pas. De nos jours, L'ARGENT S'EST FAIT DETTE. S'il n'y avait PAS DE DETTE Il n'y aurait PAS D'ARGENT Si tout ceci vous laisse perplexe, rassurez-vous, vous n'etes pas le seul ou la seule. Très peu de gens comprennent ce système, meme si nous sommes tous touchés. Ce long métrage d'animation, dynamique et divertissant, de l'artiste et vidéographe Paul Grignon, explique les effets magiques mais pervers du SYSTEME ACTUEL D'ARGENT-DETTE dans des termes compréhensibles pour tous Nous vous présentons le chef d'oeuvre de Paul Grignon pour la première fois disponible avec une bande son francaise et textes en francais !
Le travailleur, première victime de l’immigration

Le travailleur, première victime de l’immigration

Dans les faits, les chercheurs Abdurrahman Aydemir et George Borjas ont calculé l’impact de l’immigration sur le marché du travail et confirment que l’arrivée massive d’immigrants entraîne une diminution de salaire chez les natifs. L’augmentation de 10% du nombre de travailleurs issus de l’immigration entraîne une baisse de 3 à 4% pour les autres travailleurs.
Revenu de base et revenu contributif

Revenu de base et revenu contributif

Dans le cadre d’expérimentations locales, ce revenu combine un revenu d’existence (le revenu universel minimum de base) et un revenu d’activité (dissocié de l’emploi) à but non lucratif. Il vise à favoriser l’activité à but non lucratif, non marchande et de développement durable. Le périmètre des activités concernées est défini localement par le parlement mixte local (cf. fiche correspondante). Il correspond à des besoins locaux et à une action d’intérêt collectif. Ce revenu peut prendre la forme d’avantages en nature, de monnaie locale ou de monnaie classique.
MODERN MONEY MECHANICS

MODERN MONEY MECHANICS

Explication du système monnaitaire qui va à l'encontre du peuple.
Oui, Les Banques Créent L’Argent à Partir de Rien

Oui, Les Banques Créent L’Argent à Partir de Rien

L'année dernière, la Banque d'Angleterre a ouvertement admis que les banques privées sont responsables de la création, à partir de rien, de la plus grande partie de la masse monétaire.
Projet pilote portant sur le revenu de base

Projet pilote portant sur le revenu de base

La province a nommé l'honorable Hugh Segal pour lui donner des conseils sur la conception et la mise en œuvre d'un Projet pilote portant sur le revenu de base en Ontario, tel qu'annoncé dans le budget de 2016.